06 avril 2014

Petits Pots de Crème Chocolat, Lait de Coco & Rhum


Des petits pots de crème au chocolat, ça vous dit??
A en croire la déferlante de réponses "Chocolat!"qui  s'est abattue sur la page Facebook du Petrin en réponse à ma question il y a quelques jours, j'espère que vous n'allez pas refuser ce petit dessert..?!

D'autant que dans cette catégorie, il s'agit probablement de l'un des plus simples, des plus rapides, des plus régressifs et des plus classiques à réaliser. Enfin, classique... pas tout à fait!

Il y a deux manières de réaliser des crèmes dessert: la méthode à l'ancienne ou l'appareil sans œufs est cuit sur le feu puis épaissi grâce à de la fécule et la méthode plus moderne à base d’œufs où l'appareil proche de la crème anglaise est cuit au four au bain-marie. Dans les deux cas, la base de la crème est le lait associé ou non à de la crème liquide.

Ici pas de lait ni de crème entièrement remplacés par du lait de coco dont le goût assez neutre met bien en valeur tous les arômes du chocolat sans les écraser et dont la légèreté, associée à une quantité étonnamment faible de jaunes d’œufs pour ce type de dessert confère à ces petits pots de crème une infinie douceur tout en gardant une texture crémeuse et onctueuse.

Que rajouter de plus..? Rien! Ah, si: Bon appétit!


 (pour 10 mini pots contenance 60g)

  • 450g de lait de coco
  • 1 gousse de vanille incisée et grattée
  • 1 pincée de fleur de sel
  • 10g de cacao en poudre non sucré
  • 85g de chocolat noir 70%
  • 1 œuf entier
  • 2 jaunes d’œuf
  • 40g de cassonade
  • 1 cs de rhum


Préchauffer le four th. 5 (150°C). Préparer autant de ramequins ou petits pots que nécessaire (de 6 pots de 120g à 10 mini de 60g) et les placer dans un plat à four à bords hauts (min 5cm).



Verser le lait de coco dans une casserole moyenne, ajouter la gousse de vanille fendue et ses grains grattés avec la pointe d'un couteau. Placer la casserole sur feu doux et chauffer en remuant doucement la casserole de temps en temps jusqu'à ce que le lait de coco soit frémissant.
Couvrir la casserole, retirer du feu et laisser infuser 10 à 15 min. Retirer la gousse de vanille en la pressant bien contre le bord de la casserole puis ajouter la fleur de sel, le cacao en poudre et le chocolat haché finement. Mélanger jusqu'à ce que le chocolat soit complètement fondu et le mélange lisse.
Placer à nouveau la casserole sur feu très doux le temps de blanchir les œufs.

Note: laisser sécher la gousse de vanille pour un usage ultérieur comme pour parfumer du sucre par exemple


Placer l’œuf et les jaunes dans un saladier résistant à la chaleur et les fouetter doucement avec la cassonade pendant quelques minutes puis verser progressivement le lait chocolaté chaud en continuant de fouetter délicatement sans faire mousser jusqu'à ce que la préparation soit lisse et homogène. Ajouter le rhum et mélanger.

Note: il est possible d'ajouter aux jaunes d’œufs et cassonade 1 à 2 cs de pâte à tartiner ou autre pâte de fruits secs type noisettes, amandes ou praliné ou encore pâte à tartiner comme ici etc.. j'ai testé avec 40g de peanut butter (sans rhum) mais le goût était trop subtil.


Répartir la crème dans les petits pots (la passer à travers un tamis si elle n'est pas parfaitement lisse) et placer le plat à four sur la grille centrale. Verser de l'eau bouillante dans le plat jusqu'à atteindre la moitié de la hauteur des petits pots pour une cuisson au bain-marie. Cuire les crèmes de 30 à 40 min selon la taille des contenants choisis: la crème doit être prise mais encore tremblotante au centre.

Laisser tiédir quelques minutes avant de sortir les pots de crème du bain-marie (attention les doigts, c'est chaud!) et laisser refroidir à température ambiante. Couvrir les pots avec du film alimentaire et placer au frais pour que les crèmes finissent de prendre, environ 2 à 3 heures.



Servir frais ou tempérés, nature saupoudrés de copeaux de chocolat et de noix de coco toastée ou plus gourmands avec de la crème fouettée ou pour une version sans lait de la crème de coco fouettée.

Enjoy!

Source: adapté d'une recette de Cannelle et Vanille par The Bojon Gourmet

25 mars 2014

Hello Printemps & Granita à l'Orange Sanguine



Avec le peu de temps que j'ai pour écrire autant que je le voudrais sur le blog, j'ai rarement l'occasion de poster des recettes en phase avec les saisons, les diverses fêtes ou même les différents évènements d'actualité!
Pour une fois ou presque je vous propose une recette dans l'air du temps, à mon avis un trait d'union parfait entre deux saisons puisqu'elle combine un fruit d'hiver - l'orange sanguine - avec la légèreté d'un dessert de printemps.
Dans la famille des desserts glacés, le granité est probablement la recette la plus simple, facile et rapide à réaliser. Elle ne nécessite ni machine sophistiquée ni ingrédients rares: tout juste une casserole, une fourchette, du sucre et des fruits.
Lorsque j'étais petite, ma mère comme sa mère avant elle préparait un mélange de fraises écrasées avec du sucre qu'elle congelait dans des gobelets: c'était mon premier "granité" maison, riche en fruits, frais et gourmand.
Plus tard pendant les vacances au bord de la mer dans le sud et en Italie, ce sont les granités de citron ou d'orange qui tournaient dans les machines spécialisées qui me fascinaient et la chaleur aidant, qui me donnaient envie chaque fois que je passais devant.

Depuis quelque temps, j'avais envie de retrouver ce plaisir chargé de toutes ces émotions gourmandes mêlées d'enfance et de vacances: c'est chose faite avec ce granité à l'orange sanguine, rafraichissant, doux et acide en même temps, fruité et dont la magnifique couleur reflète bien l'intensité. Ça vous dit de partager??



(pour 4 à 6 personnes)

  • 500ml de jus d'oranges sanguines (6 grosses ou une dizaine de petites)
  • 350ml d'eau
  • 150g de sucre
  • 1 cs de liqueur d'orange ou de rhum (facultatif)


Verser l'eau et le sucre dans une casserole moyenne et mettre à chauffer sur feu moyen en mélangeant jusqu'à dissolution complète.Laisser cuire le sirop quelques minutes à feu doux jusqu'à frémissement. Retirer du feu et laisser refroidir à température ambiante.

Note: si vous désirez parfumer votre sirop par exemple avec de la menthe, de la sauge, de la cardamome etc.. ajouter les herbes aromatiques dans le sirop dès dissolution du sucre. Couvrir pour laisser infuser pendant l'étape de refroidissement

Blood Oranges

Presser les oranges sanguines pour en extraire le jus au maximum. Passer au tamis ou au chinois pour éliminer la pulpe puis mélanger le jus d'orange avec le sirop (filtré le cas échéant) tiède ou froid. Ajouter éventuellement la liqueur d'orange ou le rhum, mélanger puis verser dans un moule de préférence non métallique (j'ai utilisé un moule carré de 20 cm à bords hauts).



Placer le moule au congélateur et congeler de 1h à 1h30, le temps nécessaire pour que le mélange prenne. A l'aide d'une fourchette, gratter la surface pour former des paillettes puis remettre le moule au congélateur. Répéter l'opération de grattage avec la fourchette toutes les 30 min pendant 3 heures environ ou le temps nécessaire pour que toute la préparation ait été grattée et se retrouve à l'état de "paillettes".



Couvrir le moule avec du film alimentaire jusqu'au moment de servir.
Enjoy!

14 mars 2014

Chips Croustilles de Pomme aux Epices (Cannelle & Vanille)




Après les viennoiseries fourrées de crème d'amandes et débordantes de chantilly un peu longuettes à réaliser, j'ai pensé qu'une petite recette légère et simple serait la bienvenue, non..?
Tout ce qu'il vous faut, c'est 1 à 3 pommes et un peu de sucre..
.. ah oui, et des épices aussi!
Simple, non?!
En même temps, il est préférable d'utiliser de belles pommes fermes, à chair non farineuse et de préférence bio ou alors minutieusement lavées. Et d'utiliser aussi une mandoline plutôt qu'un couteau pour obtenir des lamelles bien fines et d'épaisseur régulière, garantes de chips bien croustillantes et légères.
Et aussi de pocher les lamelles de pomme dans un sirop légèrement épicé.. on est dans Le Petrin quand même, je n'allais pas proposer une recette ou le sucre est juste saupoudré!
Pour parfumer le sirop, j'ai choisi la cannelle et la vanille tellement évidentes à marier avec la pomme mais la porte des épices vous est ouverte: anis étoilé, gingembre, quatre-épices, cardamome, clous de girofle etc... le tout étant de n'en utiliser qu'en petite quantité, juste pour sublimer le goût de la pomme.

Et pour finir, une cuisson au four lente et douce que l'on aimerait prolonger tant le parfum des pommes sucrées qui s'en échappe est agréable et fruité.

A l'apéritif, au petit déjeuner, au goûter, pour accompagner des fromages, décorer des desserts ou simplement en en-cas à grignoter, vous ne pourrez plus vous en passer! Ces chips croustilles de pomme sont hautement addictives: quand on a commencé on ne peut plus s'arrêter!

Et ce bruit qu'elles font quand on les croque, vous l'entendez..??


(pour environ 120g de chips de pomme)

  • 2 pommes Pink Lady ou Fuji
  • 180g de sucre cassonade
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 450g d'eau
  • qsp de cannelle en poudre

Dans une grande casserole ou dans un faitout verser le sucre cassonade, les sachets de sucre vanillé et l'eau.
Porter à ébullition en mélangeant régulièrement jusqu'à ce que le sucre soit complètement dissous. Ajouter la cannelle en poudre ou en bâton (quantité selon goût) et baisser le feu.
Laisser le sirop cuire sur feu très doux le temps de préparer les pommes.

Laver les pommes en les frottant bien mais sans abimer la peau. A l'aide d'une mandoline, couper les pommes non pelées dans le sens de la longueur (régler l'ouverture de la lame de façon à obtenir des tranches les plus fines possible. Attention aux doigts!!). Retirer les pépins délicatement.

1841pp

Plonger les lamelles de pomme dans le sirop chaud les unes après les autres pour s'assurer que chacune trempe complètement. Laisser cuire pendant 10 à 20 min: les tranches de pomme doivent devenir presque transparentes (le temps de cuisson dépend de l'épaisseur des lamelles).
Retirer la casserole du feu et laisser les pommes refroidir dans le sirop.

Note: cette quantité de sirop est suffisante pour pocher 3 pommes. Il est préférable de les préparer les unes après les autres car il est important que les lamelles trempent parfaitement dans le sirop pendant le pochage et pour cela elles doivent éviter de se chevaucher. Il est possible de placer une feuille de papier sulfurisé au contact pour s'assurer que les pommes restent bien plongées.

Préchauffer le four th. 4 (130°C). Garnir deux plaques de cuisson avec du papier sulfurisé.

Recouvrir le plan de travail avec du papier absorbant. Égoutter délicatement les lamelles de pomme et les déposer une par une sur le papier. Appliquer d'autres feuilles de papier absorbant sur les rondelles pour éliminer l'excès de sirop puis les transvaser sur les plaques de cuisson.

Mettre au four grille placée au centre et laisser sécher pendant 30 à 40 min ou le temps nécessaire pour que les pommes deviennent croustillantes (encore une fois, plus les rondelles de pomme sont fines plus vite elles sècheront).

Note: les chips de pomme ne deviennent croustillantes qu'après refroidissement. Au bout de 30 min de séchage au four, lorsque les rondelles prennent une légère coloration et commencent à gondoler, retirer l'une d'elles et la laisser refroidir pour tester si elle devient suffisamment croustillante. Si ce n'est pas le cas, prolonger le temps de séchage le temps nécessaire.



Après séchage au four, laisser refroidir complètement sur les plaques de cuisson. Conserver à l'abri de l'humidité dans une boite hermétique.

source: adapté de Thomas Keller, French Laundry Cookbook, 1999 via Bijoux

06 mars 2014

Le Retour des Semlor!!




Il n'y a pas que le grand magasin d'ameublement à l'enseigne bleue et jaune qui nous invite à faire entrer un peu d'esprit suédois chez nous! Moi aussi je peux vous proposer du njut à portée de main: un parfait petit kit de montage avec notice mais en beaucoup plus moelleux, plus rond et surtout beaucoup plus gourmand.

Ce n'est pas la première fois que je vous parle des semlor, souvenez-vous: il y a 7 ans déjà (!!) je vous présentais ces petits pains au lait fourrés d'une crème d'amande et garnis de crème fouettée, spécialité incontournable de Mardi-Gras en Suède.
A l'origine, les semlor étaient d'abord préparés et consommés uniquement ce jour-là ou au cours des quatre mardi précédant Mardi-Gras mais la gourmandise a fini par prendre le pas sur la tradition et désormais les boulangers proposent des semlor de Janvier à Pâques, très appréciés pour la fika ("pause-café"), une autre véritable institution sociale suédoise.

Semla - iphoneography

Cette nouvelle version n'est pas vraiment différente de la précédente très traditionnelle, elle a surtout le mérite de bénéficier de plusieurs années d'expérience dans le domaine des pâtes levées et de la pâtisserie et surtout d'un peu plus de liberté dans mon interprétation comme une pâte parfumée au zeste d'orange à la place de la très scandinave cardamome ou d'une garniture (maison!) à la compote de myrtilles sauvage ou au beurre de pommes au caramel à la place de la crème d'amande!

Tout est permis du moment que c'est bon et que c'est fait maison! Il faut juste garder à l'esprit que les petits pains ne se conservent pas bien et que le montage doit être fait peu avant que le semla soit dégusté.
Qu'à cela ne tienne, il suffit de congeler les pains une fois presque refroidis et de les sortir au fur et à mesure des envies.

Et pour les plus délicats qui se demandent comment déguster son semla façon princesse sans en mettre partout le petit truc c'est d'utiliser le chapeau comme une cuillère et de commencer par la garniture avant d'attaquer le petit pain (petit doigt levé, évidemment!).

Tout est dit.. ! Prêts pour njut?



(pour 14 semlor)

  • 550g farine T55
  • 2 cc levure sèche instantanée (10g levure fraiche)
  • 1/2 cc sel
  • 70g sucre
  • 1/2 cc levure chimique
  • 1/4 à 1/2 de zeste d'orange
  • 1 oeuf
  • 300 ml lait tiède ou tempéré
  • 100g beurre mou
  • dorure: 1 œuf entier
  •  200g pâte d'amande ou confiture ou compote
  • qs lait  ou crème pour lier
  • 450ml de crème à fouetter
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • sucre glace

Pour la pâte d'amande maison
  • 250g amandes en poudre
  • 100g sucre
  • 35g eau
  • 1/2 cs de jus de citron fraichement pressé
  • extrait ou arôme amandes amères au goût


Préparation de la pâte à Semla


Dans un grand saladier, verser la farine tamisée et la mélanger avec la levure sèche instantanée.
Ajouter le sel, le sucre, la levure chimique et le zeste finement râpé de l'orange. Mélanger intimement puis creuser un puits: y verser le lait et l'oeuf grossièrement fouetté.

Incorporer la farine en la faisant tomber petit à petit dans le puits et en mélangeant à la cuillère en bois depuis le centre et en élargissant vers les bords jusqu'à ce que toute la farine soit humidifiée. Malaxer jusqu'à ce que la pâte s'amalgame et forme une boule grossière assez souple.
Ajouter le beurre ramolli en plusieurs fois en pétrissant énergiquement après chaque ajout pour bien l'incorporer à la pâte. Dès que le beurre est totalement incorporé, continuer à pétrir une dizaine de minutes pour donner du corps à la pâte et la rendre souple, lisse et bien homogène.
Couvrir le saladier avec du film alimentaire et laisser doubler de volume pendant 1h environ.

Semlor Buns

Garnir une ou deux plaque(s) de cuisson avec du papier sulfurisé.
Transvaser la pâte sur le plan de travail (non fariné ou très légèrement) et la replier 1 ou 2 fois pour la dégazer un peu.
Diviser en 14 morceaux de même poids (75g) et façonner en belles boules lisses et régulières. Déposer les boules au fur et à mesure sur la plaque de cuisson en laissant suffisamment d'espace entre elles. Couvrir avec un torchon propre et sec et laisser lever 1h.

Préchauffer le four th 6 (180°C).
Dorer les boules en les badigeonnant délicatement au pinceau avec de l’œuf entier battu avec une pincée de sel.
Enfourner et cuire 10 à 12 min environ: les semlor doivent prendre une jolie couleur dorée sur le dessus, les côtés doivent rester clairs.
Refroidir sur une grille.


Préparation de la Pâte d'Amandes




Tamiser la poudre d'amandes pour éliminer les petits amas et la mettre dans un saladier en matière résistant à la chaleur.

Placer l'eau et le sucre dans une casserole à fond épais et mettre à chauffer sur feu doux en remuant jusqu'à dissolution complète du sucre. Porter à ébullition, ajouter le jus de citron et l'arôme amandes et laisser cuire jusqu'à ce que le sirop de sucre soit devenu transparent.

Verser immédiatement le sirop de sucre en filet sur la poudre d'amandes tout en mélangeant avec une fourchette de manière à l'amalgamer et tout humidifier. Verser le contenu du saladier dans un sac congélation, fermer et malaxer avec les mains pour former une boule assez compacte puis rouler en boudin.

Utiliser pour confectionner la farce des semlor et conserver le reste au frais.


Montage de la Semla



Découper le haut du Semla avec un couteau aiguisé sur environ 1/3 de sa hauteur et réserver la partie haute.
Avec une fourchette ou petite cuillère, retirer 1 à 2 cm de mie pour former un "nid" à l'intérieur du petit pain.

Émietter la mie des semlor et la pâte d'amandes (environ l'équivalent d'une noix par semla mais cela dépend des goûts) dans un bol et ajouter suffisamment de lait ou de crème pour lier le tout et former une crème de la consistance d'une pâte à tartiner.
Remplir la cavité des petits pains avec cette crème d'amandes.
Fouetter la crème bien froide avec un peu de sucre vanillé jusqu'à ce qu'elle soit suffisamment ferme. Placer la crème fouettée dans une poche munie d'une douille étoilée et pocher sur toute la base du semla ou former une couronne autour de la pâte d'amande.



Recouvrir les semlor avec le haut du petit pain réservé et saupoudrer de sucre glace tamisé.

Note:  pour un semla parfait digne d'un konditor (boulanger suédois), tailler le "chapeau" du petit pain à l'aide d'un emporte-pièce pour qu'il soit bien rond et régulier (merci Sebastien Boudet!!)

 Accompagner d'une tasse de café, de thé ou à la manière traditionnelle dans un bol contenant du lait chaud parfumé à la cannelle.



Bon App'!

26 février 2014

Gâteau-Cake Moelleux(issime) au Citron & Tranches de Citron Confites



Du gâteau il a la texture moelleuse et le côté fondant.
Il a du cake - en plus de sa forme - une croûte croustillante qui craquelle sous la pression du couteau.
Mis à part le délicieux gâteau de Giada aux amandes et à l'huile d'olive qui avait fait l'unanimité parmi mes testeurs pourtant à priori réfractaires au citron, les gâteaux au citron ont longtemps été pour moi une grosse frustration: trop gras ou trop secs, trop denses ou trop tassés, une mie soit bien parfumée mais avec une texture trop caoutchouteuse soit de la bonne consistance mais au goût de citron pas assez prononcé.
A moins d'arroser le gâteau du fameux glaçage blanc classique des cakes au citron à l'anglo-saxonne (personnellement je n'en suis pas très fan, je trouve ça bien trop sucré) ou de forcer sur la quantité de jus de citron dans la pâte mais avec souvent le risque de modifier la texture du gâteau par l'apport supplémentaire d'acidité, question de chimie! Pour l'anecdote, une de mes filles avait trouvé la parade en ajoutant un trait de jus de citron sur sa tranche avant de la déguster.. pourquoi pas?!

Avec cette recette très adaptée du Lemon Yogurt Cake d'Ina Garten dans Barefoot Contessa, j'ai trouvé mon cake au citron sans doute pas parfait mais présentant tout ce que j'attendais: du moelleux, de la texture, un très bon équilibre entre le sucré et l'acidité et par-dessus tout un goût de citron bien présent d'autant plus exacerbé par l'addition du sirop de citron, qui confère au cake encore plus de moelleux et qui contribue à sa bonne conservation.
Ma version s'éloigne quelque peu de l'originale (sauf au niveau de la méthode): moins de sucre, d'huile et de liquides et surtout l'utilisation de crème liquide (ou de crème de soja cuisine pour une version sans laitages encore plus légère) à la place du yaourt. Lors d'un de mes essais, j'ai ajouté du jus de citron dans la pâte pour le substituer au sirop mais le gâteau était moins développé, la mie plus jaune et un peu plus tassée.

Quant aux tranches de citron confites, je les avais préparées auparavant pour une autre recette qui n'a jamais abouti mais je les ai trouvées parfaites non seulement pour le goût mais également pour le côté esthétique et un peu plus festif. Le petit détail en plus!


(pour un moule à cake de 25 x 11 x 6 cm)


pour la pâte à cake
  • 230g de farine
  • 3 cc rases de levure chimique
  • 1/2 cc de sel fin
  • 4 œufs (200g hors coquille)
  • 180g de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • le zeste de 2 citrons bio
  • 150g de crème liquide ou crème soja cuisine
  • 100g d'huile neutre type tournesol ou colza

pour le sirop de citron
  • 80g de jus de citron
  • 70g de sucre

pour les tranches de citrons confits
  • 1 citron bio
  • 130g de sucre
  • 160g d'eau


Préparation du gâteau au citron
(adapté du Lemon Yogurt Cake de Ina Garten)



Beurrer le moule à cake puis déposer au fond un rectangle de papier sulfurisé. Beurrer le papier puis fariner le moule et éliminer l'excédent de farine en le retournant. Préchauffer le four th. 6-7 (200°C).

Mélanger intimement la farine tamisée, la levure chimique et le sel. Réserver.

Casser les œufs entiers dans un saladier et fouetter quelques minutes avec le sucre, le zeste des citrons finement râpé et le sucre vanillé. Ajouter la crème (et le jus d'un citron si vous le désirez) et continuer à fouetter pour que la préparation soit homogène.

Incorporer en 2 ou 3 fois les ingrédients secs à l'aide du fouet sans trop travailler la pâte puis avec une spatule en caoutchouc ou une maryse, incorporer l'huile en mélangeant de bas en haut comme pour les blancs en neige: la pâte doit être lisse et homogène.

Verser la préparation dans le moule à cake et enfourner, grille placée au centre du four. Baisser la température à th. 6 (180°C) au bout de 5 min et laisser cuire pendant 45 min environ (faire pivoter le moule à mi-cuisson particulièrement si la température interne du four n'est pas la même au fond et devant). Contrôler la bonne cuisson du gâteau en insérant un pic à brochette en bois au centre qui doit ressortir propre et sec.

Pendant la cuisson, préparer le sirop de citron.



Préparation du sirop de citron

Verser le sucre et le jus de citron fraichement pressé dans une petite casserole et poser sur feu moyen. Cuire quelques minutes en mélangeant régulièrement jusqu'à ce que tout le sucre soit dissous et que le sirop soit translucide.




Après cuisson, laisser tiédir le gâteau pendant une dizaine de minutes puis le démouler délicatement et le placer sur une grille posée sur un plat de cuisson. Verser le sirop de citron sur le cake en plusieurs fois pour qu'il ait le temps d'être bien absorbé et que le gâteau soit bien imbibé. Laisser refroidir et décorer éventuellement avec les tranches de citron pochées.

Régalez-vous!


Préparation des tranches de citron pochées
(adapté de Martha Stewart)



Laver et sécher le citron bio (à défaut du citron non traité bien brossé sous l'eau chaude). Parer les extrémités puis couper le citron en tranches très fines à la mandoline ou avec un couteau. Éliminer les pépins.

Dans une grande casserole, verser le sucre et l'eau et porter à ébullition tout en mélangeant pour dissoudre le sucre. Laisser cuire à feu moyen pendant 5 minutes: le sirop doit être clair et former des petites bulles.
Ajouter les tranches de citron en les disposant de manière à éviter qu'elles se chevauchent et laisser pocher de 15 à 45 min environ (selon l'épaisseur des tranches) ou le temps que la peau du citron soit devenue translucide et que le sirop soit épais.

Pour utiliser sur le gâteau, égoutter les tranches avant de les disposer. Pour une autre utilisation, transvaser les tranches dans un pot hermétique avec leur sirop et conserver à température ambiante ou au frais. Les tranches confites peuvent également être égouttées puis séchées sur papier sulfurisé pour une utilisation en mignardise ou en décoration.
LinkWithin Related Stories Widget for Blogs